Revue de presse : Mardi 11 Juillet 2017

Écrit par␣␣sur␣ 11 juillet 2017

  • Le nouveau visage de « Carambar » est vosgien :
    Recalé en début d’année par le Jamel Comedy Kids parce que trop « vieux » pour le concept, Julien Chmidlin, a été repéré par la société de production qui lui a proposé un autre casting : celui de la pub Carambar. À 13 ans, il est donc le visage de la marque pour la campagne télévisée (jusqu’au 16 juillet), qui signe son retour sur les écrans après cinq ans d’absence. Une belle façade pour un ado attachant qui vit là les premières minutes de son rêve de gamin : « Être humoriste et réalisateur. »
    Ce touche-à-tout scolarisé à Raon et qui rentrera en 3e en septembre, est timide dans la vie mais à l’aise sur les planches.
    Sur sa page YouTube (Juju Def), il poste régulièrement de nouvelles vidéos sur la vie au collège, la politique, les situations de la vie quotidienne. Il s’attache particulièrement à soigner les dialogues, à multiplier les situations comiques. Sa créativité, c’est d’ailleurs ce qui l’a distingué des autres candidats lors du casting.
    Lui qui rêve de jouer à l’Olympia ou aux Marrakech du rire de Jamel Debbouze attend avec impatience la fin de l’année. En décembre, il sera sur scène à Sélestat pour la finale des « Jeunes talents du Grand Est », catégorie humour. Il est arrivé jusque-là en reprenant des sketches de Wally Dia et Laurent Arnould. Pour la finale, il se frottera au jury et au public avec son propre spectacle dont il termine l’écriture. À la clé, une semaine de formation au cours Florent. Une récompense qui s’ajoutera peut-être au kilo de Carambar ramené de son premier tournage parisien.
  • Choc frontal à Raon-L’étape :
    En début d’après-midi ce dimanche, pour des raisons qui restent encore à déterminer par les gendarmes, deux véhicules sont entrés en collision à hauteur du n° 26 de la rue Pasteur, dans la commune de Raon-l’Étape.
    Un choc frontal violent entre le véhicule en sens montant, avec au volant un homme de 32 ans, et celui qui venait en face, conduit par une personne de 71 ans.
    Si les deux conducteurs en sortent indemnes, il n’en est pas de même pour les trois passagers du second véhicule, dont l’un est grièvement blessé. Ces trois personnes d’âge adulte ont été transportées au centre hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges.
    Les gendarmes ont procédé aux constations d’usage. Des tests d’alcoolémie et de consommation de stupéfiants ont été réalisés et sont à l’étude.
  • Incendie à Rambervillers :
    Les faits se sont déroulé vers 1h du matin dans la nuit de samedi à dimanche à Ramberviller. Un appartement – inhabité – du deuxième et dernier étage au-dessus du restaurant pizzeria « ô Napoli » a été la proie des flammes.
    À l’arrivée des secours, le feu avait déjà percé la toiture. Une opération particulièrement compliqué pour les hommes du feu qui ont eu beaucoup de difficultés pour accéder aux étages des immeubles voisins.
    Au total, 30 sapeurs-pompiers (des casernes de Rambervillers, Bruyères et Sainte-Hélène) ont combattu le brasier pour éviter que les flammes n’atteignent les commerces voisins. La pizzeria à été totalement détruite.
    Les gendarmes de Rambervillers sont chargés de déterminer les circonstances du sinistre.
  • Un nancéien agressé à la machette à Lunéville :
    Des policiers qui se trouvaient en surveillance sur la zone du Pré Contal, à Lunéville, y ont été rejoints vers 23 h 30, dimanche soir, par un automobiliste qui leur a annoncé avoir été la victime de trois personnes, qui venaient de l’agresser à la machette. L’homme, un Nancéien d’une trentaine d’années défavorablement connu, présentait un torse couvert de sang.
    Des plaies de plusieurs centimètres étaient visibles sur ses bras, sur son flanc droit, une plaie béante déchirait sa main gauche et une entaille saignait derrière une de ses oreilles. Il n’en a pas dit plus aux policiers avant d’être transporté à l’hôpital central de Nancy.
    Si son pronostic vital n’est pas engagé, l’arme blanche l’a grièvement blessé et il n’a pas pu encore être entendu par les enquêteurs. Lesquels lancent un appel à toute personne qui se serait trouvée à proximité du magasin Chausséa dans la nuit de dimanche à lundi et pourrait communiquer des renseignements 03.83.76.17.17.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST