Journal local

L’essentiel de l’actu de Lunéville à Saint-Dié-des-Vosges

Bienvenue dans la revue de presse locale de Lunéville à Saint-Dié avec Vosges Matin et l’Est Républicain.

Il n’y a plus de patient hospitalisé pour Covid au centre hospitalier déodatien. La stratégie mise en place au déconfinement semble porter ses fruits : dépistage, port du masque, lavage des mains et distanciation physique protègent les patients et les soignants qui se tiennent prêts si une deuxième vague devait survenir. Pas question pour autant de relâcher la vigilance, au contraire. Désormais, l’hôpital a dix semaines d’avance d’équipements de protection individuelle. Car qui dit éventuelle deuxième vague dit soignants pour lutter. Dans les grandes métropoles françaises le taux de positivité est en hausse et certains hôpitaux parisiens ont déjà déprogrammé les interventions non-urgentes pour faire face au rebond de l’épidémie. Les Vosges pourraient-elles être épargnées, seul l’avenir le dira. Reportage de Julia Mariton pour Vosges Matin.

Les agents de l’office national de la forêt ont manifesté ce mardi matin à Étival-Clairefontaine et interpellé le directeur de la zone montagne sur le plan de réorganisation qui prévoit les fermetures des unités de Senones, Bruyères et Charmes. Une quarantaine d’agents ONF avaient fait le déplacement ce mardi à Étival-Clairefontaine où se tenait une réunion du comité directeur. Au sein des forestiers, qui sont nombreux à exercer leur travail avec passion, la colère gronde. Dans les Vosges, les effectifs ont fondu de moitié depuis 1986 et de 25 % depuis 2002. Au 1er janvier 2021, neuf postes seront supprimés dans le département, si le plan est confirmé par les différentes instances. Et sur le terrain, les agents affrontent la pire crise que la forêt ait connue depuis la guerre en raison du réchauffement climatique et des attaques de scolytes sur les épicéas. Les élus du secteur, une nouvelle fois mis devant le fait accompli, ont participé à la réunion. Jean-Luc Bévérina, maire de Senones, Roseline Pierrel, conseillère départementale et Denis Masy, nouveau maire de la ville, accompagnaient les agents. Reportage de Katrin Tluczykoint pour Vosges Matin.

Cette semaine comme le veut la tradition, la ville de Raon l’Etape, en décorant le centre-ville dans la couleur rose, va s’associer à l’opération Octobre rose aux côtés de Cœur de Ville et ses commerçants et artisans, le club de Navigation automobile de Raon-l’Étape, et ceux qui apportent les animations, afin de sensibiliser à la lutte contre le cancer. Les amoureux de belles carrosseries, et plus spécialement autour des États-Unis étaient attendus, puisque l’association Nare organisait ce dimanche une manifestation automobile de navigation d’environ 120 kilomètres, ouverte à tous les véhicules, dénommée « Navigation automobile d’Octobre rose “Spécial thème USA’’ 2020 ». Le départ a eu lieu au stade du Robin pour une épreuve en deux étapes. L’association Nare sera de retour au Robin le dimanche 11 octobre, aux côtés des commerçants et artisans de Cœur de Ville. Là, une marche rose est programmée avec inscription sur place jusqu’à 10 h. Une restauration avec des animations est prévue sur le site et Nare accueillera tous ceux qui veulent faire un baptême à bord d’une des voitures des adhérents. Une bonne action en faveur de la recherche puisque tous les dons seront reversés intégralement à la lutte contre le cancer. Rendez-vous dimanche 11 octobre, au boulodrome du Robin.

A Baccarat, offerte par l’Établissement français du sang, une nouvelle banderole a été installée rue de Ménil. Elle rejoint les trois autres posées sur les ronds-points côté Azerailles et Bertrichamps et sur la façade de la salle des fêtes. De plus, une vingtaine d’affiches magnétiques vont être collées sur des véhicules d’agents de l’ADMR, de la Ville de Baccarat et des élus locaux. Cette campagne locale massive a pour objectif de rassembler un maximum de donneurs au moment même où les dons sont en chute libre sur le territoire national. L’EFS et l’amicale de Baccarat rappellent que des mesures très strictes sont appliquées pour garantir un maximum de sécurité aux donneurs. Enfin, pour l’année à venir, le traditionnel calendrier sera offert. Notez bien la prochaine collecte à la salle des fêtes de Baccarat ce vendredi 2 octobre de 15 h 30 à 19 h 30.

A Lunéville, au cours d’une deuxième conférence publique concernant la revalorisation future du parc et jardin du château, les trois personnes chargées du projet en ont présenté le schéma directeur, validé par les élus et la DRAC. Il s’agit de définir la stratégie à court, moyen et long terme, afin de redonner tout son éclat au site. Supprimer ou atténuer les verrues comme les bornes à incendie, armoire électrique et poubelles, dans le parc historique, proportionner les tilleuls taillés au carré avec les parterres, redonner de l’éclat aux témoins du passé, constituent une partie des solutions proposées par les deux paysagistes et l’urbaniste, missionnés par le Département pour la revalorisation du parc du château. L’idée est de trouver le juste équilibre entre la dimension historique du site et son utilisation publique.



Current track

Title

Artist