Journal local

L’essentiel de l’actu de Lunéville à Saint-Dié-des-Vosges

La Région Grand Est est la cible d’une cyberattaque. Perturbés depuis une semaine, les services administratifs relancent progressivement leur activité. Des craintes existent sur la motivation des hackers et le possible détournement des données personnelles des 7 000 collaborateurs.La Région précise que si certains logiciels ont été arrêtés, c’est par mesure de sécurité, le temps d’expertiser l’ensemble du système pour ne pas propager le virus. La plupart des programmes et procédures utilisés par les collaborateurs de la Région sont restés paralysés près d’une semaine. Ce piratage d’envergure interroge sur ses motivations. En interne, certaines sources prétendent que le virus a pu pénétrer les serveurs de la Région bien avant le 14 février, sans être repéré. Des craintes existent sur le détournement des données personnelles des collaborateurs et d’informations confidentielles puisque les logiciels et dossiers des ressources humaines ont été infiltrés.

A Saint-Dié, l’espace François-Mitterrand accueille, ce week-end, le salon numérique Déodat Connect. Samedi et dimanche, de 10 h à 18 h, l’espace François-Mitterrand accueillera ainsi une quinzaine d’exposants et les visiteurs vont pouvoir découvrir tout l’univers du numérique, grâce à des expositions, des jeux vidéos ainsi que des cosplay. À la différence des autres éditions, celle-ci se déroule sur deux jours, sachant qu’elle est orientée vers les loisirs et s’adresse au grand public. Trois associations, Virtual game d’Erstein, Spinarcade d’Épinal et Yutopia de Lunéville seront présentes afin d’animer les journées grâce à des tournois pour lesquels des lots seront en jeu. Parallèlement, l’association déodatienne la Rapière proposera un spectacle d’escrime artistique. À noter que l’entrée au salon du numérique est gratuite.

Cette semaine, l’Établissement français du sang a tenu sa première collecte locale de l’année pour le secteur, à la salle des fêtes de Baccarat. Tous, membres de l’EFS et de l’Amicale des donneurs de sang de la vallée du Cristal, étaient mobilisés car la dernière collecte de décembre 2019 n’avait pas été celle attendue. Si le doute s’est installé en début de collecte, les heures suivantes il a fait place à la satisfaction : 108 donneurs se sont présentés et seulement 3 refus ont été enregistrés. Des résultats quasi identiques à ceux de l’an passé, à la même période. Signe encourageant pour les organisateurs : 11 nouveaux donneurs ont franchi le cap et, pour certains, vaincu leurs craintes pour venir donner leur sang.

A Lunéville, la 603e édition de la Foire Grasse se déroulera, pour une fois depuis quatre ans, pendant les congés scolaires. Ils seront 200 exposants professionnels à envahir les rues de la vieille ville ce lundi 24 février. L’incontournable mimosa apparaîtra sur les étals. La fréquentation de la manifestation est estimée à 20 000 personnes. « Barbes à papa, gaufres, crêpes, churros, sans oublier les beignets, régaleront les visiteurs », assure L’organisateur. Pour les amateurs de charcuterie, fromage, il y aura du choix parmi les exposants… « La Confrérie des gousteurs de la saucisse lotharingienne sera installée place de la 2e -DC devant le château. »
La Foire grasse se déroulera lundi de 8 h à 18 h.

Nicolas Tournebize quitte, ce vendredi, ses fonctions de directeur du centre aquatique de Lunéville, et laisse sa place à Nathalie Lagarde, jusqu’alors responsable accueil et vente. Arrivée au sein de la structure en 2014, Nathalie Lagarde poursuit ainsi son évolution professionnelle au cœur d’un établissement auquel la jeune femme est particulièrement attachée. Nicolas Tournebize, lui, part de son côté en direction de l’Auvergne pour devenir directeur général du pôle touristique du Puy-de-Dôme. Nathalie Lagarde entend bien pérenniser cequi a été fait, tout en apportant, à son tour, sa pierre à l’édifice d’Aqualun’.

En sport, le tournoi de tennis jeunes de Saint-Dié regroupe cette année près de 65 participants. Chez les filles, la finale 13/14 ans devrait opposer deux jeunes en pleine progression. La locale Silvia Angelova a pour adversaire principale Colombe Cledat d’Epinal. Les deux joueuses se seront déjà mesurées une fois en demi-finale de la catégorie 17/18 ans ou la favorite reste Maeva Ringot de Remiremont. Dans la catégorie 11/12 ans garçons, quatre joueurs vont se rencontrer. Les Déodatiens Julien Bedel, Timothee Bourgeois et Leopold Mathieu tenteront de se faire la part belle face au Spinalien Anton Gury. Chez les plus grands, le Déodatien Martin Franqueville sera tête de série N°1 en 15/16 ans, où il pourrait retrouver Gauthier Henriette d’Epinal en finale. Le tableau 17/18 ans garçons est très relevé avec la présence de Sami Lameche de Saint-Dié dans la dernière ligne droite, où il attendra le qualifié entre probablement Romain Lapoirie d’Epinal et Florian Pierrel de Remiremont).

A Raon l’Etape, les amateurs de tennis de table, débutants ou confirmés, peuvent pratiquer leur activité favorite en détente ou comme un véritable sport. Archipel avec le club de tennis de table « Thiaville les 2 Vallées », présidé respectivement par Évelyne Leclercq et Christophe Cossin, ont mis en place, depuis juin 2018, l’activité tennis de table loisirs adultes. Chaque mardi, de 18 h 30 à 20 h 30, Stéphanie Lemoine, pongiste au Club L2V anime ce moment convivial qui se déroule sous le préau de l’école du centre des Tilleuls à Raon-l’Étape. Mixte et ludique, il peut être joué par des personnes de tous âges. Pour tout complément d’information, contacter l’association Archipel au 03 29 41 75 75.

Sources : Vosges Matin / Est Républicain



Current track

Title

Artist