Journal local

L’essentiel de l’actu de Lunéville à Saint-Dié-des-Vosges

Bienvenue dans la revue de presse locale de Lunéville à Saint-Dié avec Vosges Matin et l’Est Républicain.

Une enseigne de prêt-à-porter en remplace une autre. Depuis jeudi dernier, la boutique de vêtements Kaporal a ouvert ses portes dans la rue Stanislas au centre-ville de Saint-Dié, prenant la suite du magasin exclusivement féminin Zapa qui a fermé mi-février. La marque au K ailé, déjà présente à Épinal , s’adresse à une clientèle familiale. Sont proposés à la vente des articles du « vestiaire du quotidien » : vêtements , accessoires, et prochainement chaussures. Cerise sur le gâteau : au milieu de la boutique trône une moto rouge ukrainienne des années 1990. Reportage de David Henry pour Vosges Matin.

Ce mercredi sur les coups de 13 h, un convoi exceptionnel composé de deux poids lourds transportant deux grosses citernes à destination du département des Deux-Sèvres et empruntant la route d’Épinal à Saint-Dié s’est retrouvé en mauvaise posture. Si le premier camion est passé sans problème sous le pont des Tiges, le deuxième a frôlé à quelques centimètres près l’ouvrage d’art.Préférant ne prendre aucun risque et au vu du faible écart entre l’engin et le béton, le chauffeur a préféré faire marche arrière et utiliser un autre itinéraire. La circulation a été bloquée quelques minutes le temps pour le conducteur de faire demi-tour.

Des centres de vaccination fixes ont ouvert dans les grandes villes du département, aussi bien à Saint-Dié qu’à Gérardmer. Pour les personnes plus éloignées, il sera désormais possible de se faire vacciner dans des centres éphémères répartis sur le territoire. Ce Mercredi après-midi, Andrée Berrard était la coqueluche des médias dans la salle Beauregard de Raon-l’Étape. À 86 ans, elle a été la première raonnaise à bénéficier du centre de vaccination éphémère installé pour 48 heures. Jusqu’à présent, le centre le plus proche était à Saint-Dié-des-Vosges. Le préfet Yves Seguy, présent à l’inauguration, annonce entre 700 et 900 doses par semaine disponibles en mars dans les Vosges. La semaine prochaine, le centre de vaccination éphémère sera à Anould, puis la semaine suivant à nouveau à Raon-l’Étape en alternance. Avec un taux de vaccination de 5,7 % , les Vosges se classent en deuxième position des départements du Grand Est où la population a été la plus vaccinée, juste derrière la Moselle. Environ 30 000 personnes ont été vaccinées, dont 10 000 ont reçu les deux doses. Benoit Pierrat, le maire de Raon l’Etape au micro d’RCM.

Ce mercredi, peu avant 9 h, un camion broyeur s’est engagé sur le passage à niveau sur la route de Gélacourt, non loin de la gare d’Azerailles. Pour une raison encore inconnue, son bras hydraulique s’est pris dans la caténaire, le câble d’alimentation électrique des trains, en traversant la voie, provoquant la coupure de l’alimentation électrique. Le passage du courant a fait exploser deux pneus du camion. Les barrières du passage à niveau se sont également refermées sur le véhicule. Le conducteur n’a pas été blessé. La circulation des trains a été interrompue entre Lunéville et Saint-Dié. Un TER s’est ainsi retrouvé bloqué à quai dans la gare toute proche, avec une vingtaine de passagers à bord. Un autre, reliant Étival à Raon-l’Étape s’est arrêté en rase campagne. L’ensemble des passagers a été pris en charge dans des bus affrétés par la SNCF. L’intervention des agents pour rouvrir les voies au passage des trains a duré jusqu’en début d’après-midi.

André Klein n’est plus. Il était dans sa 93e année. Figure bien connue du football lunévillois, il avait tout d’abord occupé le poste de secrétaire au sein de l’US Lunéville à l’orée des années 80, avant de devenir secrétaire adjoint, lors de la fusion du club avec l’AS Trailor, en 1988. En 2011, après la naissance du FCL, André Klein avait alors endossé la chasuble de dirigeant de la section jeune. Franco Di Sangro, président du FCL regrette la perte de la mémoire vivante et le dictionnaire du FC Lunéville. Glanées au fil de sa longue carrière, ses précieuses archives ne disparaîtront pas après son départ. Son fils a proposé de les donner au club. Une grande partie sera mise à l’honneur à l’occaison des 110 ans du FCL en 2022.



En ce moment

Titre

Artiste