revue de presse : Jeudi 29 Mars 2018

Écrit par le 29 mars 2018

  • Le tribunal d’instance de Lunéville menacé :
    Après les Prud’hommes voici quelques années, le tribunal d’instance de Lunéville risque-t-il de faire les frais de la prochaine réforme du système judiciaire ? La juge Emeline Hugel le craint, et elle n’est pas la seule, son greffier en chef et ses cinq greffières aussi, qui participeront demain vendredi, en début d’après-midi, à une journée « Justice morte ».
    En cause, le projet de loi de la Garde des Sceaux que dénonce l’intersyndicale à la fois sur la forme et le contenu. Sur la forme, « car il a été mené sans concertation et à marche forcée », estime la magistrate. Sur le fond parce que l’un des articles de ce projet de loi, qui devrait être présenté au Conseil des ministres le 18 avril prochain, ferait disparaître les tribunaux d’instance.
    Des instances pourtant appréciées des justiciables pour leur disponibilité et leur proximité. Dans les faits, la réforme qui s’annonce rattacherait les contentieux, actuellement plaidés devant le TI, au tribunal de grande instance de Nancy. Lunéville ne garderait que les tutelles avec la possibilité, pour le Procureur de la République et le président du TGI, de déléguer certains des contentieux retournés dans son giron. Outre de supprimer le tribunal d’instance, le projet de loi supprimerait son juge en tant que fonction, puisque rattaché au président du TGI, qui pourrait le déplacer comme il veut.
  • Intoxication alimentaire dans un camp de vacances :
    Un dispositif important a été mis en place hier à Plainfaing, en effet les sapeurs-pompiers sont intervenus, avec le Samu et la gendarmerie après le dîner au centre de vacances « Le Chorin » à la sortie de Plainfaing, pour ce qui, d’après les premières constatations du médecin, pourrait être une intoxication d’origine alimentaire.
    Plusieurs classes d’une école de Seine-et-Marne séjournent là dans le cadre d’une classe verte. « Sur les 64 élèves, 25 enfants ont été touchés par des vomissements entre autres,. Quatre enfants plus fragiles ont été emmenés en observation au centre hospitalier Saint-Charles de Saint-Dié-des-Vosges
  • Initiative et grand cœur à Moncel-les-Lunéville :
    L’association Moncel Anim’ a déjà fait plusieurs dons grâce aux manifestions qu’elle organise. Des dons qui ont financé des actions d’associations de personnes hospitalisées ou handicapées.
    Avec les bénéfices de la dernière soirée disco, les bénévoles ont décidé de ne pas faire un don à une association, mais de faire deux dons à deux enfants.
    Le premier, un chèque de 500 euros a été remis à Quentin, un jeune moncellois autiste de 17 ans. Cette somme va financer une partie d’un séjour à Disneyland Paris pour lui et sa famille.
    Le second chèque a été offert, sous forme de cadeau, une console de jeux, à Lou. La petite fille de 6 ans est atteinte d’un cancer. Elle lutte contre cette maladie avec beaucoup de courage.
    Elle habite à Bénaménil et va bientôt retourner à l’hôpital pour poursuivre son traitement.
    Cette console, qu’elle va pouvoir emmener avec elle à l’hôpital, devrait lui permettre de trouver le temps un peu moins long.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


Les opinions du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *


continuer la lecture

Prochain message

Offres d’Emploi


La vignette

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST