Revue de presse : Jeudi 6 Avril 2017

Écrit par␣␣sur␣ 6 avril 2017

  • Le cinéma en guise de pédagogue pour les élèves déodatiens :

    C’est une première à Saint-Dié-des-Vosges : une édition décentralisée du Festival européen du film d’éducation, organisée dans le cadre du Festival éponyme se déroulant à Évreux, a pris ses quartiers au cinéma d’art et d’essai Excelsior. Depuis ce mardi 4 avril, les œuvres cinématographiques ayant la parentalité pour fil conducteur sont à l’honneur. 290 élèves ont été invités à venir découvrir des courts-métrages. Les 4e du collège Joseph-Julien-Souhait ont ainsi ouvert la séance pour regarder « Gueule de Loup », film racontant la solitude d’une jeune demoiselle face aux absences répétitives de sa mère célibataire, et « Jackie », une œuvre se penchant sur les tentatives désespérées d’un père pour approcher sa fille.Le Centre d’entraînement aux méthodes d’éducation active (Ceméa), qui organise l’événement, a ainsi demandé aux collégiens d’apposer un mot à une image de film distribuée avant la projection, ou encore, les a sollicités au cours d’un échange à la fin du visionnage. Pédagogie, découverte, réflexion, dialogue, tels étaient les mots d’ordre de ce moment.

    Des mots d’ordre qui seront de nouveau à l’œuvre ce jeudi, avec la venue cette fois des élèves de l’école élémentaire Vincent-Auriol, des 6e et 5e de l’établissement de Granges-sur-Vologne et du collège Vautrin Lud de Saint-Dié.

  • Quand le bambins mettent le souk à Thiaville-sur-Meurthe : 

    Une première plutôt réussi pour l’association des Amis de l’école de Thiaville-Lachapelle qui a organisé, dans la salle des sports son premier « Souk des bambins ». Ce vide-chambres d’enfant a rassemblé 37 exposants, et les nombreux visiteurs ont pu réaliser de bonnes affaires, en particulier pour le matériel de puériculture, les vêtements, jeux et jouets. Les fonds récoltés grâce à la buvette et à la location des emplacements contribueront au financement des projets scolaires.

  • Faits divers à Saint-Dié-des-Vosges : 

    Dans la nuit de vendredi à samedi, les policiers ont été appelés pour une personne en train de se suicider dans un immeuble de la rue de la Prairie à Saint-Dié-des-Vosges. Sur place, la victime ouvre la porte et insulte les forces de l’ordre en les menaçant de mort avec un tournevis avant de s’enfermer. Appelé sur les lieux, le Samu n’est pas parvenu à entrer en contact avec l’individu.Le samedi matin, les policiers retournent sur place. L’homme de 32 ans entrouvre la porte pour les menacer, cette fois, avec un couteau. Les forces de l’ordre n’ont pas insisté en raison de la configuration dangereuse du lieu.

    Pendant deux jours, ils ont continué d’effectuer des passages rue de la Prairie sans obtenir de réponse. Revenu à son domicile après avoir dormi dans une tente en forêt, l’homme a finalement été interpellé hier matin. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits. Il a été convoqué au tribunal de grande instance d’Épinal pour le mois d’août prochain.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST