Revue de presse : Jeudi 8 Février 2018

Écrit par le 8 février 2018

  • Après le feu la pollution (54) :
    Les suites dans l’incendie de l’habitation de Marainviller. Après le feu c’est désormais contre la pollution que les sapeurs-pompiers ont dû luter. Les deux cuves en plastique contenaient je vous le rappelle 5.000 litres de fuel. Abritées dans le garage de la maison, elles pourraient d’ailleurs être à l’origine de l’incendie qui a eu lieu lundi. Le liquide a, en tout cas, rapidement formé une immense tache noire sur la chaussée.
    Malgré les efforts des sapeurs-pompiers, des milliers de litres ont pénétré dans le sol au travers d’un avaloir dirigeant les eaux pluviales vers un fossé menant à la Vezouze, située à quelque 200 mètres de la maison en feu. Si les soldats du feu on fait le necessaire pour limité les risques de pollution, la CCTLB a, pour sa part, engagé un camion pour pomper le maximum de fuel à proximité de la maison.
    Une nappe s’est malgré tout formée sur la rivière, remontant vers le moulin de Marainviller et son usine hydroélectrique. La hauteur des eaux a permis qu’elle se dilue rapidement. Des traces de fuel sont remontées jusqu’à la station d’épuration de Bénaménil, où un barrage a également été posé au niveau des rejets pour protéger la lagune et les filtres. Aucun dégât n’a été constaté sur la faune.
    Si le barrage flottant et l’utilisation d’un produit absorbant pour gélifier les hydrocarbures semblent remplir leur office et éviter la pollution de la Vezouze, l’urgence est désormais de traiter le fossé, d’où émanent de fortes odeurs de fuel.
  • Bonne nouvelle pour le tourisme déodatien (88):
    Les aires intercommunales de camping-cars de Plainfaing et Saint-Dié-des-Vosges ont été inaugurées à quelques semaines d’intervalle au printemps 2016, respectivement en avril puis en mai.
    D’une capacité d’accueil de 18 véhicules pour la première contre 42 pour la seconde, ces aires ont été réalisées à l’initiative de la Communauté de Communes de Saint-Dié-des-Vosges, devenue Communauté d’Agglomération au 1er janvier 2017. Dès leurs inaugurations respectives, les camping-caristes ont commencé à affluer sur les 2 aires, qui ont d’ores et déjà enregistré plus de 3800 passages à ce jour.
    Sans ces aménagements, ce sont plus de 3800 personnes qui ne se seraient surement pas arrêtées sur le territoire, a souligné David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges et président de la Communauté d’Agglomération, lors d’une visite de l’aire déodatienne.
    La fréquentation de ces aires a largement augmenté en 2017 par rapport à 2016, en passant de 981 passages entre les mois de mai et décembre 2016 à 1883 passages entre ces mêmes mois en 2017. Une augmentation de plus de 90%. Des camping-caristes qui restent au moins une nuit et heureux de trouver je cite un site : « Très bien équipées et proposant un accès Wifi gratuit » et des tarifs très compétitif ce qui n’est pour déplaire aux utilisateurs.
  • Tentative de braquage à Blâmont (54) :
    Un jeune homme, d’une trentaine d’année, a été interpellé non sans mal par les gendarmes vendredi dernier, alors que, vêtu tout de noir et ganté, il tentait de fracturer l’issue de secours d’un magasin d’alimentation, à Blâmont dans le 54.
    Se défendant d’être totalement ivre dit-il il aurait bu une 1 bouteille d’un litre de vodka avant de commettre sa tentative d’effraction.
    Lors de la perquisition à son domicile, les militaires ont pourtant notamment retrouvé une tablette qui avait été dérobée le 15 janvier dernier dans ce même magasin.
    L’enseigne semble d’ailleurs être le terrain de jeu privilégié du prévenu et de sa compagne. La direction du magasin a en effet remarqué à plusieurs reprises que suite à leur passage dans leurs rayons, pour dépenser une toute petite poignée d’euros, des objets étaient signalés dérobés.
    Lors de sa comparution immédiate de ce lundi, l’accusé profitait de la défense d’un avocat commis d’office comme c’est souvent le cas dans ce genre de comparution. Toutefois, le trentenaire a demandé un report d’audience pour préparer sa défense et changer d’avocat.
    Le casier du mis en cause, sorti de détention en octobre dernier, est chargé. Lesté de 21 mentions. C’est donc sans surprise que le parquet requiert et obtient, en attendant l’audience du 26 février, le mandat de dépôt.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


continuer la lecture

Post précédent

Revue de presse


La vignette

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST