Revue de presse : Lundi 15 mai 2017

Écrit par␣␣sur␣ 15 mai 2017

  • Colère des boulangers à Lunéville :
    La vente 7 jour sur 7 de pain frais est interdit en Meurthe et Moselle d’après un arrêté préfectorale datant de 1999, mais depuis quelques semaines l’hypermarché CORA ne respecte pas cette règle en proposant du pain frais également le dimanche matin.
    La fédération des boulangers de Meurthe et Moselle est donc venu rappeler cette règle a Yannick Valentin directeur de l’hypermarché samedi matin. Carole Schoor était avec nous pour un bilan.

  • La radicalisation abordée au Lycée Georges Baumont de Saint-Dié :
    A l’occasion du débat les 253 élèves de secondes ont suivi la diffusion du film : « Le ciel attendra », l. Il raconte l’histoire de deux jeunes filles ordinaires qui bascule dans la radicalisation.
    Depuis plusieurs semaines, le lycée Baumont porte ce projet novateur, difficile à mettre en place : aborder la radicalisation de façon pédagogique pour mieux la prévenir.
    Pour aborder le sujet, les élèves ont été divisés en demi-classes. Des rencontres de travail ont eu lieu autour de leur vision des radicalisations « au sens large du terme ». Deuxième temps de ce travail donc, la projection du film et le débat.
    Le Directeur de la Maison des adolescents d’Epinal et un psychologue était là pour répondre au question, il connaissent bien cette thématique et ont pu répondre avec des cas concrets aux interrogations des adolescents.
    D’ici quelques semaines, la troisième phase de travail interviendra au lycée, il s’agira de voir si les représentations mentales des adolescents sur le sujet ont changé. Pour prévenir plutôt que guérir.
  • Le centre Erckmann devient le réservoir :
    Les habitudes vont être difficiles à perdre. Et les couacs seront nombreux dans les mois à venir pour les personnes qui chercheront le centre Erckmann.
    Le bâtiment existe dans le paysage lunévillois depuis la fin des années 1870
    Avant d’être transformé et de devenir le centre Erckmann en 1988, le bâtiment était ainsi un réservoir d’eau potable jusqu’en 1979. D’où son nouveau nom, inscrit sur une plaque et dévoilée vendredi soir par le maire, Jacques Lamblin, et Catherine Paillard.
    Un énorme chantier pour les agents des services techniques et l’entreprise en charge de ce dossier. Mais le constat est là, terminé l’éclairage glauque et jaune.
    Si l’intérieur est entièrement terminé il est disponible pour les associations et les particuliers selon les réservations, mais des travaux sont encore à prévoir à l’extérieur.
  • Il vole sa grand-mère et brule sa voiture :
    Depuis le 20 avril, les gendarmes de la brigade territoriale autonome de Baccarat enquêtaient sur un incendie survenu à Bertrichamps.  Ce jour-là, les voisins d’une maison préviennent que le cabanon adjacent à l’habitation est en feu. Il sera entièrement détruit, tout comme la voiture qui s’y trouvait.
    Le sinistre avait commencé à ravager la chambre de la maison d’une grand-mère, alors en vacances chez l’un de ses enfants.
    Après différentes constatations et recoupements, les forces de l’ordre doutent du caractère involontaire de l’incendie.
    Il s’avère également que des chéquiers et des bijoux ont été dérobés, mais sans effraction, chez la grand-mère.
    Les gendarmes s’intéressent alors aux personnes de l’entourage de cette dame, et particulièrement à ceux qui ont un double des clés.
    Deux des petits-fils ont été placés jeudi en garde à vue et Leurs domiciles perquisitionnés.
    L’un des deux a tout avoué et sera présenté à nouveau lundi au tribunal , il a été incarcéré en attendant.

 Écoutez l’édition complète présentée par Guillaume :

 

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM

Tagged as

continuer la lecture

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST