Revue de presse : Lundi 22 Mai 2017

Written by on 22 mai 2017

  • La cristallerie de Baccarat mise en vente :
    La société d’investissement américaine Starwood a mis en vente la cristallerie de luxe Baccarat. « La banque d’affaires Messier Maris a été mandatée pour organiser les enchères. Il semmble qu’un groupe chinois serait le mieux placé actuellement pour la reprise.
    Créée en 1764 en Lorraine, Baccarat est l’un des leaders mondiaux spécialisés dans les produits en cristal haut de gamme. Elle fabrique surtout des articles de table, des luminaires, des objets de décoration et des bijoux. L’entreprise, qui emploie environ 500 personnes, a dégagé un bénéfice de 2,2 millions d’euros en 2016 pour un chiffre d’affaires de 148 millions d’euros, après une perte de vitesse en 2015.
    Starwood, spécialisé dans l’immobilier, en avait pris le contrôle en 2005 via le rachat à la famille Taittinger de la Société du Louvre.
  • Les services à la personnes recrutent en Déodatie :
    Représentant 26 métiers différents, ce secteur en pleine croissance a du mal à recruter des personnels suffisamment préparés ou qualifiés, bien qu’il soit très prisé par les demandeurs d’emploi.
    Une action spécifique est en cours au profit des publics issus des Quartiers Politiques de la Ville (L’Orme, Saint-Roch et Kellermann à Saint-Dié). Cette action se traduit dans la mise en œuvre d’un projet emploi-formation sur le territoire de Saint-Dié où 50 % du budget Politique de la Ville est consacré à des missions économiques et de retour à l’emploi.
    Le poids grandissant de ce secteur dans l’emploi sur le bassin de Saint-Dié-des-Vosges amène les acteurs de la politique publique de l’emploi à maintenir une attention particulière. Dans ce cadre et en vue de disposer d’une analyse plus fine, l’association Ares, porteur de l’action, a sollicité l’Afpa Pôle Transitions Professionnelles afin de proposer un appui ciblé.
  • Non à la fermeture de la Poste à Damelevières :
    Plus de 120 personnes se sont retrouvées ce samedi, au centre-ville, en présence d’élus et maires des localités environnantes, président de la CC3M. Un rassemblement répondant à l’appel de Maryline Meignien, présidente de la confédération syndicale des familles et de Christophe Sonrel, maire de la ville, afin de manifester l’opposition des habitants au projet de fermeture du bureau poste.
    La Poste, qui selon Mme Maignien, se doit d’assurer une mission de service public, de dépasser les notions de profit, et de rentabilité et d’associer les élus locaux à toute modification du service public.
    Aujoud’hui 42 bureaux de poste, jugés non rentables, sont dans une situation transitoire, avec risque de fermeture au cours des prochains mois.
    A Damelevières le bureau postal reçoit 64 usagers chaque jour dont beaucoup de personnes âgées. D’autre part, la proposition faite aux élus de transférer, sur le budget communal, les frais inhérents au maintien de ce bureau de poste, à savoir 30.000 € annuels) est irrecevable, les élus estiamant à juste titre, qu’il ne peut y avoir d’amalgame entre la mission d’un service public, Groupe la poste, et le budget communal.
    Un courrier collectif a été adressé au nouveau président de la République pour tenter d’infléchir le cours des choses.
  • Un septuagénaire victime d’un malaise mortel :
    Alors qu’il se préparait à monter dans un bus, ce dimanche vers 6 h 40 pour partir en voyage organisé, un homme âgé de 71 ans, domicilié à Saint-Michel-sur-Meurthe, a été victime d’un malaise mortel sur la voie publique à Raon-l’Étape. Malgré les soins rapides des sapeurs-pompiers raonnais pour le réanimer, l’homme n’a pas pu être ramené à la vie.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


Current track

Title

Artist