Revue de presse : Lundi 24 Juillet 2017

Écrit par␣␣sur␣ 24 juillet 2017

  • Vol à la maison des associations de Blâmont :
    Les victimes sont de jeunes bénévoles œuvrant sur le chantier de restauration du château. Hébergés la nuit au camping municipal, les jeunes prennent leur repas à la maison des associations, où ils remontent les sacs contenant leurs effets personnels pour la journée. C’est alors qu’ils travaillaient sur le chantier que la maison a été « visitée » et que de l’argent liquide et des cartes bancaires ont été subtilisées. Des cartes qui ont servi pour des transactions frauduleuses. Le préjudice global n’est pas encore estimé mais il dépasserait déjà plus d’un millier d’euros.
    Chaque victime a déposé plainte à la gendarmerie qui appelle, en ces périodes estivales favorisant le passage et où l’attention se relâche, au maintien de la plus grande vigilance : la fermeture des portes et fenêtres des habitations et des véhicules, même par forte chaleur, est de rigueur.
  • Chute accidentelle d’un enfant de 5 ans à Lunéville :
    Beaucoup d’émotion ce samedi après-midi dans le quartier Niederbronn, à Lunéville. Il était 17 h 30 lorsqu’un petit garçon de 5 ans a fait une chute depuis sa chambre, située au 4e étage de l’immeuble Dragon, 19, rue Florent-Schmitt. La fenêtre de la pièce était restée ouverte, l’enfant l’escaladant malencontreusement avant de tomber. Sa chute a été amortie par l’herbe recouvrant le sol au pied du bâtiment. Le garçonnet, dont le pronostic vital n’est pas engagé, souffre notamment d’une fracture au fémur. Les sapeurs-pompiers sous les ordres du capitaine Chanson l’ont transporté à l’hôpital d’enfants de Brabois, les policiers du commissariat ouvrant une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.
  • Coups de couteau à Saint-Dié-des-Vosges :
    Deux personnes, un homme et une femme, ont été blessés par arme blanche ce vendredi à Saint-Dié-des-Vosges.
    Les faits se sont déroulés vendredi matin, rue de la Paix. Le mis en cause, inconnu jusque-là de la justice, s’est rendu dans l’appartement d’une jeune femme – avec laquelle il aurait eu une relation – dans l’intention de récupérer des effets personnels. Le ton est monté. C’est à ce moment-là que des voisins du logement seraient intervenus tour à tour pour venir en aide à la jeune femme. Le trentenaire s’en serait alors pris à ce couple. L’homme a reçu cinq coups de couteau dans le dos. La femme a reçu un coup à l’abdomen. Par chance, aucun organe vital n’a été touché par la lame extrêmement acérée du couteau de type défense.
    Le trentenaire s’est livré aux forces de l’ordre sans la moindre résistance. Il était encore porteur de l’arme tachée de sang. C’est lui-même qui avait appelé les policiers en déclarant qu’il venait de tuer quelqu’un ».
    Si l’instruction conclut à une tentative d’homicide volontaire, le Déodatien risque trente années de réclusion

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


continuer la lecture

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST