Revue de presse : Lundi 3 Juillet 2017

Écrit par␣␣sur␣ 3 juillet 2017

  • Test national pour une application mobile à Anould :
    C’est une première nationale pour une application amenée à se développer. A l’occasion des feux de la Saint-Jean organisés samedi soir à Anould, quatre ingénieurs du groupe Thalès, spécialiste de l’électronique dans les domaines de la défense et de la sécurité, ont effectué un test en dimension réelle.
    Tandis que la manifestation accueillait un public relativement important, il s’agissait de tester l’application « Hero Polis », accessible depuis les portables des agents de sécurité ou encore des membres de la protection civile.
    L’un des co-fondateurs de ce logiciel, Zulfukar Aslan, était présent à Anould, ses collègues œuvrant à distance depuis la région parisienne.
    Grâce à l’application, l’ensemble des forces de sécurité étaient susceptibles d’être alertées en cas d’incident. À la faveur d’un ordinateur disposé au PC, ils étaient en mesure de localiser en temps réel le lieu précis où il pouvait être nécessaire d’intervenir. Hero Polis permet d’augmenter le champ de vision des forces de sécurité en permettant de signaler via leur smartphone une situation de risque. Ceci de la simple incivilité à l’attentat. Le maire d’Anould Jacques Hestin a suivi avec attention les tests de ce pilote.
    Reste désormais à débriefer les leçons de cette soirée, tandis que quelques débordements de toute fin de soirée ont été parfaitement gérés par la sécurité.
  • Un blessé grave dans un accident de moto en lunévillois :
    Vers 20 h 15, ce dimanche, un motard sortant d’une courbe sur la D914 peu après Lunéville, a percuté par l’arrière une voiture familiale qui allait s’engager sur la D70, en direction de Maixe. Le choc a projeté le conducteur sur la chaussée. Une dizaine de pompiers de la garde du CSP lunévillois,  sont rapidement intervenus avec une équipe du SMUR de Nancy. Gravement blessé, le pilote de 34 ans originaire de Faulquemont, a été stabilisé dans l’ambulance. Il a ensuite été évacué vers l’hôpital Central de Nancy
  • Un chien retrouvé noyé à Raon-L’Etape :
    Scène macabre à Raon-l’Etape, Mardi après-midi, des pêcheurs ont signalé à la police municipale raonnaise la présence dans l’eau d’un cadavre de chien, à hauteur du barrage des Papeteries de Raon.
    L’animal mort a été repêché par les policiers municipaux qui ont prévenu les gendarmes de la brigade de Senones. A la suite d’un signalement, le propriétaire d’un second chien, domicilié à Raon-l’Etape, était retrouvé le lendemain et placé en garde à vue, jeudi après-midi, à la gendarmerie de Senones où il a été entendu.
    L’homme, qui n’a pas reconnu les faits de maltraitance ni avoir tué son chien, est connu pour des actes de maltraitance sur ses deux braques allemands. D’après des témoins « il les maltraitait pour les rendre agressifs ».
    L’autopsie du chien mort a montré une fracture du fémur. Quant au second animal, il a été saisi par les gendarmes qui l’ont remis au refuge de la SPA de Brouvelieures.
    L’auteur, dont la garde à vue a été levée vendredi, répondra de ses actes devant le tribunal correctionnel d’Epinal.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST