Revue de presse : Mardi 13 Mars 2018

Écrit par le 13 mars 2018

  • Violences sur policiers à Lunéville :
    Le 1er  Février dernier, vers 21 h 30, la police de Lunéville, prévenue qu’un rodéo nocturne à moto se tient faubourg de Ménil, intervient et reconnaît un certain Karim au guidon d’un des bolides. Il est sans casque, alors que les policiers souhaitent le contrôlé il prend la poudre d’escampette, non sans griller un feu rouge et un stop.
    Les forces de l’ordre, qui le connaissent bien, le retrouvent quelques heures plus tard, stationné au volant de sa voiture, mais l’interpellation se passe mal, plusieurs jeunes s’en mêlent. Parmi eux, Harous, passager de Karim et aussi bien connu de la justice.
    Karim est finalement maîtrisé mais, au cours de l’échauffourée, un policier prend une canette sur le coin de la figure. Arcade sourcillière explosée. Identifié par trois policiers comme l’auteur de l’agression, Harous sera interpellé une semaine plus tard.
    Ce lundi, depuis le box, défendu par Me Kroell, il nie avoir frappé le policier. A la barre, Karim, lui, assure ne pas « savoir faire de moto » mais surtout ne pas avoir vu qui avait tapé avec la canette.
    L’avocat des policiers, Me Dalmolin s’étonne de la « banalisation des violences sur les policiers », et assure même qu’un de ses clients, accompagné de son épouse et de sa fille, a été suivi « pendant un quart d’heure » par Karim « qui l’a menacé », lors d’un déplacement familiale.
    Reconnu coupable d’outrages, de menaces mais surtout de violences en récidive sur un policier, Zine Eddine Harous, 25 ans, jugé dans le cadre d’une comparution immédiate, a écopé hier de 18 mois ferme conformément aux réquisitions du parquet.
    Poursuivi pour refus d’obtempérer et rebellion, Karim, 22 ans, a, lui écopé de 6 mois ferme mais sans mandat de dépôt.
  • Chute à Cheval :
    Hier vers 11 h, une cavalière a fait une chute en forêt au lieu-dit La Bigorne, à Le puid entre La petite-Raon et Grandrupt. En raison du caractère très accidenté du lieu de l’accident, un hélicoptère de la gendarmerie de Colmar a été dépêché avec à son bord un médecin pompier et un secouriste.
    Sur place, on notait également la présence des pompiers de Raon-l’Étape, Moyenmoutier, Senones. Une équipe du Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (Grimp) était engagée ainsi que le Peloton de gendarmerie de montagne (PGM) de Xonrupt-Longemer.
    Se plaignant de douleurs dorsales, la cavalière a été médicalisée avant d’être hélitreuillée puis dirigée vers l’hôpital Saint-Charles de Saint-Dié afin de recevoir des soins. D’importants moyens ont été mobilisés.
  • Plan ORSEC NOVI:
    Dans le cadre de la tenue d’un exercice de sécurité civile, simulant un accident impliquant plusieurs véhicules légers et deux minibus entre la sortie de Blâmont et la sortie de Gogney, le groupement de gendarmerie de Meurthe et Moselle et la DIR-Est procéderont à la coupure de la RN4 dans les deux sens de circulation demain mercredi 14 Mars de 15h30 à 23h.Des déviations sont bien évidement prévues.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


continuer la lecture

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST