Revue de presse : Mardi 3 Avril 2018

Écrit par le 3 avril 2018

  • Pétition contre la faim des services publiques :
    La section locale des retraités CGT de la vallée du Rabodeau s’est réunie pour dénoncer la suppression des services publics à Senones et dans les communes voisines.
    Les bureaux de Moussey et de La Petite-Raon ont fermé. Depuis mars 2007, celui de Senones est fermé le samedi et le lundi après-midi, celui de Moyenmoutier est seulement ouvert le matin de 9 h à 9 h 30 du lundi au jeudi et fermé le vendredi après-midi. Luc Haberer fait la liste de tous ces services qui s’amenuisent avec entre autre La trésorerie de Senones, l’agence de la Sécurité sociale ou encore les permanences de la CAF… »
    Les retraités ont donc décidé de mettre en place une pétition intitulée « Pour la sauvegarde et l’amélioration du service public » au rez-de-chaussée de la Maison Molette, place Dom-Calmet à Senones, jeudi 5 avril de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.
  • Un adjoint de sécurité blessé lors d’une rixe familiale :
    Samedi en fin d’après-midi, un adjoint de sécurité (ADS) a été victime d’un étranglement commis par un homme.
    Les faits ont débuté à Saint-Dié-des-Vosges entre un homme et son beau-père, pour une histoire de séparation toute récente. Les deux individus se sont croisés dans la rue et la discussion s’est envenimée. Les policiers ont été appelés à la rescousse et c’est, à ce moment-là, que le beau-père s’en serait pris à l’l’adjoint de sécurité.
    Le mis en cause a été placé en garde à vue au commissariat de Saint-Dié.
    Il devra répondre de violence sur personne dépositaire de l’autorité publique prochainement devant les juges du tribunal correctionnel d’Épinal.
  • Feu de friteuse à Lunéville :
    Les sapeurs-pompiers de Lunéville et Blainville-sur-l’Eau ont été appelés ce samedi, aux environs de 20 h 30, pour un feu de friteuse survenu dans un restaurant de spécialités turques, situé au 34 rue de la Pologne. Les deux employés travaillant sur place à cette heure ont eu le temps de faire sortir les quelques clients sur place et ont donné l’alerte.
    L’incendie, vraisemblablement d’origine accidentelle, s’est rapidement propagé par la hotte et la gaine jusqu’au toit. Les soldats du feu ont éteint le sinistre puis un long travail d’enlèvement des matériaux d’isolation et du conduit, où des braises se trouvaient encore, a été entrepris.
    Le restaurant a subi d’importants dégâts et ne devrait pas rouvrir avant plusieurs jours.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


Les opinions du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *


continuer la lecture

Post précédent

Revue de presse


La vignette

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST