Revue de presse : Mercredi 28 Mars 2018

Écrit par le 28 mars 2018

  • Toiture en feu à Lunéville :
    Les sapeurs-pompiers de Chenevières et Lunéville, sont intervenus hier vers 13 h 30 au complexe sportif Charles-Berte, où un début d’incendie venait de se déclarer sur la toiture, ayant pour origine les flammes vives utilisées pour décoller le goudron.
    A leur arrivée, la centaine d’élèves, des lycéens et collégiens de Bichat, avaient été évacuée des lieux par leurs professeurs.
    10 m 2 de la toiture en terrasse ont pris feu, engendrant un panache de fumée.
    Les ouvriers, occupés à des travaux d’étanchéité, avaient commencé à éteindre l’incendie, ils ont été mis en sécurité dès l’arrivée des secours.
  • Saint-Dié-des-Vosges prête à l’ « Action coeur de ville » :
    Les deux principales villes des Vosges que sont Épinal et Saint-Dié-des-Vosges ont déjà fourbi leurs armes pour renforcer leur attractivité. Elles savent désormais que l’État devrait leur accorder un coup de pouce.
    En effet le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a redéfini lundi à Paris les grandes lignes du programme national « Action cœur de ville » en faveur de l’attractivité des villes moyennes.
    Il a surtout livré à cette occasion la liste des agglomérations ou villes de moyenne importance retenues pour se partager sur les quatre ans à venir une aide totale de 5 milliards d’euros. En Lorraine, 12 villes sont dans les listes. Dont deux dans les Vosges : Épinal et Saint-Dié-des-Vosges.
    David Valence, Maire de Saint-Dié se réjoui de la nouvelle que selon lui sa ville mérite. D’ici la fin de l’année, des études seront menées au niveau du logement, de la mobilité et des circulations et de l’attractivité commerciale afin de revitaliser le centre-ville. L’objectif est d’être opérationnel en 2019 pour lancer ensuite les projets et bénéficier des aides de l’État.
    Le maire compte s’appuyer sur les Ateliers des Territoires pour alimenter la réflexion. Ces Ateliers seront lancés mi-avril en présence de personnalités pour réfléchir sur les plans d’actions stratégiques qui vont transformer la Ville.
  • Jugé pour les viols sur sa fille :
    À partir d’aujourd’hui, et pendant trois jours, un septuagénaire sera jugé par la cour d’assises des Vosges. L’homme devra répondre de faits de viols répétitifs sur sa fille, âgée d’une quarantaine d’années à l’époque des faits.
    D’après l’accusation, le septuagénaire se serait livré à ces viols entre 2011 et 2016, à son domicile de Moyenmoutier. Souffrant de divers troubles et sous l’influence de son père, la quadragénaire vivait la plupart du temps chez lui.
    Si l’affaire a été révélée au grand jour, c’est suite à un signalement de la tutrice qui avait en charge la victime. Elle avait évoqué le fait qu’elle ne pouvait pas voir la quadragénaire sans que le père de cette dernière ne soit présent constamment à ses côtés. L’homme exerçait une grande emprise sur sa fille.
    Finalement, c’est lors d’une audition faite par les enquêteurs que la quadragénaire avouera les viols commis par son père. Ceci étant, elle a également expliqué à plusieurs reprises qu’elle n’avait jamais eu de rapports sexuels avec lui. Bref, ses déclarations ont souvent varié. L’accusé, lui, nie ces agissements depuis le début de l’enquête.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


Les opinions du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *


continuer la lecture

Post précédent

Revue de presse


La vignette

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST