Revue de presse : Mercredi 7 Février 2018

Écrit par le 7 février 2018

  • Non à la fermeture de l’école :
    Les actions se multiplient, en déodatie,  à l’école de Vanémont depuis une semaine contre le projet de l’Éducation nationale qui envisage la fermeture d’une classe à la prochaine rentrée. Mardi, les parents ont investi les classes.
    Un peu pris au dépourvu, mais finalement bien organisés, les parents d’élèves se sont mobilisé contre le projet de fermeture d’une classe à la rentrée 2018. Après une journée d’action mercredi dernier, un collectif a été créé pour la défense de l’école.
    Des parents qui souhaitent bien évidemment le maintien de la classe , l’enseignement y étant assuré de façon satisfaisante, des parents qui craignent également qui si de nouvelles familles souhaitent  s’installer dans la commune, elles ne  trouvent un village mort.
    Difficile en effet d’imaginer des classes à 4 niveaux, l’une avec 21 élèves de maternelle au CP, la seconde surchargée avec 27 élèves du CE1 au CM2 avec chacune un niveau où les enfants ont besoin d’une grande attention des enseignants.
  • Tension, promesses et médiation à la Mairie de Rambervillers :
    Une trentaine d’employés municipaux en colère contre la municipalité de Rambervillers se sont invités au conseil ce lundi, afin d’exprimer leur mécontentement vis-à-vis de la politique de management menée par le maire Jean-Pierre Michel, dénonçant un « Manque de respect », et une « absence d’écoute » de la part de l’élu vis-à-vis des problématiques humaines et matérielles. Des reproches récurant depuis trois ans dans la bouche des employés en colère.
    Malheureusement pour les eux, le 1er magistrat ne leur a pas laissé la parole. Il est toutefois revenu sur ces tensions en prenant sa part de responsabilité. Il reconnait notamment un manque de communication et s’est également engagé d’aller régulièrement sur le terrain, au détriment peut- être de certains dossiers, pour améliorer le fonctionnement.
    Le maire s’est en quelque sorte dédouané expliquant aussi qu’une grande partie de ces tensions avec le personnel était due à l’absence de Directeur Général des Services depuis trois ans.
    Un discours qui a priori n’a pas convaincu tous les employés. Si certains disent attendre de voir si le maire tiendra ses nouveaux engagements.
    D’autres affirment que la situation n’évoluera pas dans le bon sens.
    L’adjointe aux affaires sociales, a de plus profité du conseil pour annoncer que le CHSCT avait sollicité un rendez-vous auprès du Préfet afin de mettre en place un médiateur dans la commune. Il aurait pour tâche d’aplanir les relations personnels-élus. Ironie de cette annonce faite par une adjointe elle-même en froid avec le maire et qui semble-t-il risque de perdre ses délégations suite, entre autre à ses prises de position et son soutien envers le personnel. Affaire à suivre…
  • Habitation en feu à Marainviller :
    Deux citernes remplies de 5.000 litres de fuel ont mobilisé une quarantaine de sapeurs-pompiers, lundi après-midi, rue des Avioths, à Marainviller, où un violent incendie s’est déclenché un peu après midi. Des témoins disent avoir vu le feu courir sur la chaussée avant qu’il n’embrase les fils électriques situés au-dessus de la maison, située au numéro 15 de la rue, et habitée par un couple de personnes âgées.
    Rien ne permet pour l’heure de déterminer les causes exactes de l’origine du sinistre, une enquête incombant aux gendarmes de la brigade de Lunéville qui, pour mener leurs investigations, devront attendre de pouvoir accéder à la maison, complètement détruite.
    En découvrant les flammes dans leur hangar, qui abritait un camping-car, détruit lui aussi, les habitant de la maison ont eu le réflexe de quitter précipitamment leur habitation sans rien emporter. Le couple a donc tout perdu en quelques minutes seulement, le feu embrasant rapidement le corps de logis et se propageant aux dépendances ainsi qu’au garage de la maison attenante.
    Ils ont tous deux été relogés dans leur famille.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


Les opinions du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *


continuer la lecture

Prochain message

Offres d’Emploi


La vignette
Post précédent

Agenda


La vignette

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST