Revue de presse : Vendredi 15 Septembre 2017

Écrit par␣␣sur␣ 15 septembre 2017

  • Fin des contrats aidés = Emplois menacés :
    Les contrats aidés n’étant pas reconduit par le gouvernement certains emplois sont bien évidemment menacés et ne pourront être reconduit.
    Raphaël Beck, directeur du centre social et culturel des Épis à Lunéville, et Ignace Jochaud du Plessix, président des Épis et de la Fédération des centres sociaux et socioculturels de Meurthe-et-Moselle, ont fait le point sur l’impact de la suppression des contrats aidés sur les centres. Les chiffres sont alarmants. Au total, sur l’ensemble des centres sociaux et culturels du département, pas moins d’une soixantaine de contrats sont menacés, ce qui représente un tiers des effectifs.
    Aux Épis, les contrats aidés constituent principalement l’accompagnement à la scolarité. Les crèches et les garderies sont également concernées. Ces contrats aidés sont formés et, souvent, se requalifient dans les métiers de l’enfance. Tout le secteur de l’enfance et de la petite enfance risque d’être impacté. Cela va aggraver la fracture sociale entre les quartiers défavorisés et les autres.
    Au total, cela représente 9 contrats aidés à terme qui sont gelés aux Épis, dont 2 que le centre comptait embaucher pour encadrer les projets.
  • Le centre vile de Raon-L’étape bouclé :
    Le centre-ville de Raon-l’Étape a été bouclé ce jeudi à la suite d’une fuite de gaz souterraine dans une canalisation à moyenne pression (4 bars) située sous la route couvrant la rivière la Plaine, en bout du quai Clavière, à l’intersection avec la rue Jules-Ferry.
    Les sapeurs-pompiers ont établi un périmètre de sécurité en collaboration avec GRDF et évacué les riverains du centre-ville. Parmi ceux-ci, les enfants des écoles primaires du Centre et Sainte-Thérèse, le personnel de la mairie, celui d’une banque et les résidents de la maison de retraite Clavière.
    Une partie des personnes évacuées ont été accueillies à la salle Beauregard par les personnels des services techniques et administratifs raonnais.
    Au total, 300 à 400 personnes ont été impactées parmi lesquelles des commerçants, des artisans, des restaurateurs… qui ont dû interrompre leurs activités. La distribution en gaz naturel de 1 238 clients étant temporairement suspendue.
    Si la plupart des riverains ont pu regagner leur domicile dans l’après-midi, l’hypercentre de Raon était encore fermé à 17 h.
  • Trafic ferroviaire perturbé entre Baccarat et Lunéville :
    Le trafic ferroviaire a été interrompu dans les deux sens sur la ligne Nancy-Saint-dié-des-Vosges à 5 h 30 jeudi matin sur la portion Saint-Dié-Lunéville. Douze trains ont été supprimés – dont un TGV – entre 6 h et 9 h.
    Un arbre d’une quinzaine de mètres est tombé et a arraché une caténaire entre Azerailles et Baccarat » au point kilométrique 408. Une équipe d’élagage est intervenue rapidement. Vers 10 h 20, la voie était libre et la caténaire réparée.
    Des solutions de report ont été mises en place pour les voyageurs à l’aide de 20 taxis et 5 bus en partance des trois villes concernées.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


continuer la lecture

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST