Revue de presse : Vendredi 17 Mars 2017

Écrit par␣␣sur␣ 17 mars 2017

  • Stéphane Le Foll et Emmanuelle Cosse en visite à Saint-Dié-des-Vosges  :

Ministre de l’Agriculture, de l’Agroéquipement et de la forêt, Stéphane Le Foll était de passage dans les Vosges ces mercredi et jeudi, pour un déplacement consacré à l’agriculture et à la bioéconomie sous plusieurs formes.

Le Ministre s’est rendu ce matin à Saint-Dié-des-Vosges, avant-dernière étape de son court séjour en terres vosgiennes, afin de visiter la résidence Jules-Ferry avec son homologue Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement de l’Habitat durable. Située du côté de la rue du 10ème BCP, sur le site d’une ancienne école d’où elle tire son nom, cette résidence appartenant au Toit Vosgien et d’une conception unique au monde se compose de 2 bâtiments dits passifs, hauts de 7 étages pour le premier et de 2 étages pour le second. Passifs, car leur structure est en bois massif d’épicéa, leur isolation en paille et chacun des 26 logements qu’ils accueillent disposent d’une double VMC collective, d’eau chaude solaire, de la géothermie et récupèrent la chaleur des eaux usées. La centrale double flux collective à haut rendement permet par exemple le recyclage de 80% des calories de l’ensemble des logements

  • Les policiers déodatiens ont réçu leur armement  :

Après les attentats de Saint-Denis et Paris en novembre 2015, les policiers municipaux de Saint-Dié-des-Vosges ont exprimé le souhait de voir leur sécurité mieux assurée dans l’exercice de leur mission de maintien de l’ordre public.

Leurs représentants syndicaux ont d’ailleurs relayé cette préoccupation, en demandant l’armement de la Police Municipale déodatienne.

Cette revendication a été prise en compte par la Municipalité. La procédure permettant cet armement des policiers municipaux a été engagée début 2016. Les agents concernés ont suivi une formation exigeante de tir l’automne dernier, avec nécessité d’exercices réguliers.

A l’issue de cette formation, le maire David Valence et son premier adjoint Bruno Toussaint ont remis leurs armes à 6 policiers il y a quelques jours, après qu’une autorisation avait été délivrée en ce sens par le Préfet des Vosges.

D’ici à la fin de cette année 2017, 5 policiers supplémentaires seront formés au port d’armes.

  • Une signature attendu au Château des Lumières de Lunéville :

En cédant officiellement pour la somme de 10 € sa dernière emprise au Département de Meurthe-et-Moselle, le ministère de la Défense tire un trait sur une histoire commencée au lendemain de la mort de Stanislas. Le château est resté sa propriété pleine et entière jusqu’au XXe siècle, quelques fractions partielles précédant la cession de la majorité de l’édifice à la Ville de Lunéville, en 1948.

Les panneaux « Défense d’entrer, terrain militaire » visibles sur les grilles de l’aile sud est, devraient donc prochainement disparaître, puisque Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, signera, cet après-midi, l’acte de cession de la partie appartenant encore à l’Etat, au Conseil départemental, lequel en sera désormais le seul propriétaire.

Projet restant à construire au sein d‘une future gouvernance associant la ville de Lunéville, la communauté de communes, la Région, l’Etat, l’Europe et la Métropole du Grand Nancy. Des partenaires privés pourraient s’y investir, notamment, dans un hôtel ou un restaurant, voire les deux. Ils auraient leur place toute trouvée dans la partie cédée aujourd’hui par le ministère de la Défense. Laquelle, n’a encore fait l’objet d’aucuns travaux de restauration intérieure.

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


continuer la lecture

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST