Revue de presse : Vendredi 27 Avril 2018

Écrit par le 27 avril 2018

  • Les banques quittent les campagnes :
    Pour cause de rentabilité, plusieurs banques ont fermées leurs agences notamment à Cirey-sur-Vezouze et Blainville-sur-l’Eau, le Crédit Agricole celle de Badonviller.
    Devant toutes ces fermetures les élus ont décidés de monter au créneau, mais Leurs courriers sont restés lettre morte. Ou du moins n’ont pas fait changer d’avis les responsables tant du groupe CIC que du Crédit Agricole, que maires, président de la communauté de communes de Vezouze en Piémont, conseillers départementaux, sénateurs et député avaient interpellé après l’annonce des fermetures de l’agence CIC de Cirey-sur-Vezouze et du Crédit Agricole de Badonviller.
    Le maire de Blainville-sur-l’Eau a, lui aussi, été mis devant le fait accompli en apprenant par le directeur régional du CIC la fermeture de l’agence de la cité cheminote, dont les clients ont été invités à se tourner vers Lunéville. En cause, le coût de la mise en conformité des locaux, trop élevé par rapport à l’activité de la succursale bancaire.
    A Cirey-sur-Vezouze, qui avait sauvé son agence  voici 4 ans au détriment de celle de Blâmont, l’ouverture de Center Parcs, en Moselle toute proche, n’a pas eu l’effet escompté sur la rentabilité, ont expliqué les dirigeants de la banque au maire, René Acrement.
    Seules La Poste et la Caisse d’Epargne y sont encore présentes, cette dernière avec son distributeur automatique de billets. Le dernier de tout l’ancien canton.
    A Badonviller, la fermeture du Crédit Agricole entraîne la disparition du seul DAB de la commune. La banque mutualiste l’avait rendu accessible à tous voici deux ans, quand elle avait déjà envisagé de fermer son agence et espérait que cet aménagement booste son activité.
    Si ses clients peuvent retirer de l’argent au tabac-presse de la commune avec lequel le Crédit Agricole a passé une convention, les autres doivent se rendre à Blâmont, à moins qu’ils ne possèdent un compte à la Banque postale, encore présente à Badonviller.
    Pas question en tout cas pour les touristes arrivant au pays des lacs de retirer du liquide comme bon leur semble, ce qui n’est pas sans décourager le maire, Bernard Muller, pour lui la ruralité est une nouvelle fois mise à mal.
    Dans leurs courriers aux dirigeants du CIC et du Crédit Agricole, les élus regrettaient, outre un certain « mépris » pour leurs clients, une remise en cause du pacte de confiance entre acteurs privé et publics. Ils semble qu’il n’aient pas été entendus.

  • Cueillir des médailles d’or :
    Naomi Poirot, 17 ans vient d’obtenir la médaille d’or du concours départemental et régional « Un des Meilleurs Apprentis de France (MAF) », ce qui lui ouvre la voie pour la finale nationale, le 22 juin à La Rochelle.
    Trois épreuves attendaient les candidats dont deux sujets leur étaient dévoilés : la réalisation d’un bouquet de mariée de style actuel à futuriste mais aussi la création d’un jardin d’extérieur rectangulaire évoquant le printemps, avec ses cotes précises.
    Le sujet inconnu avait pour thème la réalisation d’un bouquet pour « la naissance de l’hiver avec une structure vue de toutes faces ». Comme pour les autres épreuves, Naomi a su mettre la technique acquise et la poésie des teintes délicates au service de l’art floral.
    Si les parents éprouvent une légitime fierté devant le parcours de leur fille, celle-ci est pleine de reconnaissance en retour à leur égard pour leur soutien indéfectible. Rendez-vous donc pour la finale le 22 juin prochain, bonne chance à elle, affaire à suivre !!

Écoutez l’édition complète présentée par Anthony :

Sources utilisées  : Vosges Matin / Est Républicain / RCM


continuer la lecture

RCM

RCM 97.6 Fm

Current track
TITLE
ARTIST