Journal local

L’essentiel de l’actu de Lunéville à Saint-Dié-des-Vosges

À la faveur de la réforme de l’organisation judiciaire entrée en vigueur en ce début d’année, le tribunal d’instance déodatien, qui s’appelle désormais tribunal de proximité, devrait récupérer des compétences jusqu’ici traitées par le tribunal de grande instance d’Épinal, qui fusionne avec le tribunal d’instance d’Épinal pour former le tribunal judiciaire. A Saint-Dié seront traités les affaires familiales et les tutelles des mineurs, à partir du 1er septembre prochain. Un changement qui permet de « désengorger les tribunaux » tout en se rapprochant des justiciables, selon la cheffe de greffe par intérim. Un magistrat sera recruté.

Quel danseur n’a jamais rêvé de se produire sur la scène du célèbre parc d’attractions parisien Disneyland Paris ? A cette question vingt-neuf élèves de l’école de danse Brigitte Nicole, installée rue du Battant à Saint-Dié-des-Vosges, vont pouvoir y répondre positivement. Ce samedi après-midi, ils vont fouler les planches de la salle de spectacle Videopolis qui peut accueillir plus de mille personnes, pour un show d’une durée de 25 minutes. Et c’est la dixième fois qu’ils ont la chance de pouvoir se produire à Disneyland, où des académies de l’Europe entière triées sur le volet viennent y danser. Pour 30 minutes de spectacle, c’est plus de six mois de préparation. Sans compter les nombreuses contraintes imposées par l’entreprise américaine.

Née à Flin, en Meurthe-et-Moselle, le 5 janvier 1920, Georgette Houche, résidente de l’Ehpad raonnais depuis octobre 2018, vient de souffler ses cent bougies. Mère de quatre garçons, huit fois grand-mère et dix fois arrière-grand-mère, elle a fêté son anniversaire entourée de sa famille. À cette occasion, elle à reçu le diplôme du Conseil départemental des mains du maire Benoît Pierrat et une composition florale de la part des Visiteurs de malades.

l’US Raon-l’Etape a fréquenté assidûment le National et le CFA (l’équivalent de la N2) lors des 20 dernières années. Le manager général, Farid Touileb, évoque une possible montée, en essayant de prendre un maximum de points. Alors si jamais le club devait faire face à une montée en N2 aurait-il les moyens ? Aujourd’hui, le club continue de se développer par ses nombreuses actions sociales. Pour Farid Touileb, le manager général de l’US Raon-l’Etape, tous les voyants sont au vert. La question étant vaut-il mieux jouer plus haut et connaître une saison extrêmement compliquée ou être un peu plus bas et gagner des matchs. Bien placés dans leur groupe, troisième et quatrième, les deux clubs vosgiens Raon et Thaon vont s’affronter ce samedi pour la deuxième manche du derby.

L’heure était à la présentation des travaux de modernisation et d’aménagement des installations de la gare de Baccarat ce mercredi en milieu de journée. Considérer l’espace gare comme une véritable entrée de ville pour les usagers, les habitants et les touristes. Tel est l’objectif du projet d’espace multimodal autour de la gare de Baccarat dont les grandes lignes étaient présentées ce mercredi en milieu de journée. Point d’arrêt desservi uniquement par des TER de la ligne Nancy-Saint-Dié-des-Vosges et fréquentée quotidiennement par une moyenne de 200 voyageurs, la gare devait se mettre au goût du jour et adapter notamment son parc de stationnement devenu obsolète. Les travaux prévoient la mise en place d’un parking d’une capacité de 67 places et un dépose minute, mais aussi un arrêt de bus, un abri vélo de 18 places, une reprise du parvis piétons et l’installation d’une borne de recharge pour les véhicules électriques. Le lancement des travaux est prévu pour le mois de mai.

Amateurs de défis physiques en tous genres, cochez la date du 14 juin prochain sur vos agendas. La Frappadingue, une course d’obstacles particulièrement folle née dans le Nord de la France voici une dizaine d’années, débarque à Lunéville. La Frappadingue se distingue par ses obstacles et en particulier ses fosses à boue. C’est là que s’éprouverait réellement l’esprit convivial de l’épreuve. Alors, pour une de ses premières éditions organisées en terre Lorraine le dimanche 14 juin, venez défier sa quarantaine d’obstacles naturels ou concoctés spécialement pour l’occasion. Au menu : passages de boue, échelles et ponts de singe, filets à grimper, ballots de paille, amas de pneumatiques, tubes à franchir et autres obstacles plus fous et fun les uns que les autres. Dès 9 h 30 et jusqu’à 15 h environ, par vagues d’une vingtaine de concurrents, que se soit seul, en famille, entre amis ou bien encore avec des collègues, déguisés ou non, les participants se confronteront à deux parcours. Côté frais d’inscription, les tarifs sont progressifs : plus on s’inscrit tôt, moins c’est cher. À ce jour, il faut débourser 35 € par personne pour le format S et 45 € pour le format L. Plus d’informations sur www.frappadingue.net

Sources : Vosges Matin / Est Républicain



Current track

Title

Artist