Revue de presse de Lunéville à Saint-Dié

Le covoiturage régulier est entré dans le vif du sujet. Après les conducteurs, les passagers peuvent s’inscrire au service porté par le Pays de la Déodatie en lien avec illicov et l’Agglo de Saint-Dié-des-Vosges. David HENRY annonce dans Vosges Matin que les trois lignes en service , avec des arrêts fixes et des horaires planifiables en un clic, relient Anould et Raon-l’Étape à Saint-Dié. Le service est utilisable du lundi au vendredi aux heures de pointe : le matin en direction de Saint-Dié et le soir dans le sens inverse. Sur le plan économique, les passagers ne paient rien pendant quatre mois, leurs trajets étant offerts par l’Agglo de Saint-Dié. Du côté des conducteurs, ils peuvent gagner jusqu’à 100 € par mois. Avec ces « départs garantis », les passagers ont l’assurance de partir, une solution de secours est en effet mise en place (par taxi ou VTC) si le conducteur fait défaut. Information sur illicov.fr.

A Raon l’Etape, à l’issue de l’assemblée générale d’Archipel, les adhérents ont voté pour une nouvelle composition du bureau au sein du conseil d’administration. Présidente, Sandrine Chmidlin est entrée à l’association en janvier 2021 mais a toujours été bénévole pour aider lors des animations, en charge de la parentalité et de l’animation vie locale, notamment lors des raconte-tapis pour les plus petits ou lors des rencontres café des parents. Elle sera secondée par les vice-présidentes. Les membres du conseil d’administration déléguées sont Christiane Bonnard à la poterie, Noëlle Piant aux activités culturelles et de loisirs et Bernadette Million aux activités sportives. Côté nouveautés, la nouvelle présidente, au cœur du projet parentalité, a proposé une nouvelle animation, « A la croisée des chemins », qui a reçu une réponse positive avec des aides de la Caisse d’allocations familiales à hauteur de 5 000 € et du Département de 4 000 € autour d’activités gratuites sauf la cotisation annuelle obligatoire à 1 € par personne et par an. D’autres perspectives sont au programme avec des centres de loisirs de l’été qui devraient concerner le mois d’août aussi, suite à une demande des parents, sous la responsabilité de Stéphane Chmidlin, avec une extension sur Thiaville-sur-Meurthe confiée à Damienne Villaume.
Autre information de la Porte des Vosges, la mairie de Raon-l’Étape informe qu’était programmé le 28 mai un thé dansant pour les bénéficiaires du colis des anciens à la salle Beauregard de Raon-l’Étape. Le nombre d’inscrits à cette manifestation n’étant pas assez conséquent, la commune a fait le choix de l’annuler.

Au moment de fouler la pelouse du Colmar Stadium ce vendredi soir à 20 h, les joueurs de l’US Raon-l’Etape auront sûrement une pensée pour le match de jeudi prochain contre la réserve de Troyes en demi-finale de la Coupe du Grand Est. L’ultime obstacle avant la grande finale à Molsheim le samedi 11 juin. Si cette coupe régionale est le dernier objectif de la saison des Raonnais, Michaël Grand n’entend pas galvauder la fin du championnat pour autant. À commencer par ce déplacement à Colmar , leader du championnat et futur pensionnaire de National 2. Ils vont jouer les leaders du championnat, chez eux, devant plus de 1000 personnes. Fort de son optimisme à toute épreuve, Michaël Grand sait pourtant qu’il faudra réaliser le match parfait pour accrocher cette équipe de Colmar. D’autant que l’usure et la fatigue se sont emparées de l’effectif de la Porte des Vosges en cette fin de saison, à l’instar de nombreuses équipes. Il pourra aussi s’appuyer sur un groupe au complet, à l’exception de l’absence du capitaine, toujours blessé à la cuisse. Une occasion parfaite pour retrouver quelques automatismes avant jeudi et, pourquoi pas, épingler au passage le leader à son tableau de chasse.

A Lunéville ce samedi dès 14 h 15, les Épis et d’autres associations donnent rendez-vous aux habitants pour une première fête de l’environnement au centre social. L’Eco appart aidera à fabriquer des produits ménagers. L es Clean walker proposeront d’aller nettoyer la nature sur les chemins autour du cimetière. A 17 h, une promenade « sur les traces des mauvaises herbes en ville » permettra de les reconnaître. A la même heure, démonstration de feutrage de laine. Au total, une dizaine d’animations sont proposées pour les enfants, les ados, les adultes. Cette fête est une suite logique de cette année expérimentale autour des activités environnement, une demande émanant des usagers du centre et des Lunévillois apparue lors du banquet citoyen. Depuis septembre, est proposé un club hebdomadaire pour les enfants sur ce thème), des ateliers pour les adultes et une commission environnement réunissant des usagers et d’autres habitants. Autre thème en lien avec l’environnement : la réduction des déchets, avec la présence de Recyclune, des ambassadeurs du tri, et de Claire Vollmer, adepte de « l’hygiène naturelle infantile », qui préconise l’absence de couches pour les bébés. En parallèle, pour permettre aux parents d’y participer, un atelier initiera les 3-5 ans au jardinage et les 6-10 à l’orientation dans la nature. A 18 h, apéritif dînatoire offert avec le concert des Tapageurs.



En ce moment

Titre

Artiste